Bri2

Bri Bagwell sera présente pour la nouvelle édition de Country Rendez-vous Festival de Craponne/Arzon. Jeune artiste, que certains annoncent comme une étoile montante, un son énergique avec une voix déjà affirmée. Maintenant, ce n’est pas une voix qui en impose suffisamment pour nous faire dire « Ca s’est Bri !! », il est vrai qu’elle n’en est qu’à son premier EP et en plus en autoproduction aussi nous serons sage, humble et aimable … et nous lui donnerons le temps de nous faire découvrir son vrai visage si elle (comme tant d’autres) échappe à la machine qui avec ses mâchoires broie plus qu’elle ne porte, favorise et permet à de jeunes artistes de devenir les référents de notre siècle… loin, bien loin sont les carrières des Cash, Nelson, Harris, Parton, Monreo, etc.

Son premier EP nous donne à entendre une musique Country d’aujourd’hui, le made in Nashville.

J’aime à me tromper… être surpris !!! Car après je deviens fan et je suis de près, très près «mes erreurs » (Cf : Larkin Poe de l’édition 2015).

 

Bri

 

Originaire du Nouveau Mexique où elle voit le jour il y a un peu plus de 23 années dans la ville de Las Cruses. Elle grandie dans une ferme et a toujours joué de la musique avec ses deux frères (jumeaux) légèrement plus vieux qu’elle. Elle compose et sort un premier single en juin 2011 qui entre dans les charts Texan à la 15ème place « Banned From Santa Fe » (très classique) et la vidéo de celui-ci dépasse en quelques jours les 70 000 vues sur YouTube. Elle travaille pour la firme de publicité de Sony et ATV sur Music Row et elle tourne pas mal seule ou avec ses frères qui sont aussi musiciens.

Quelques titres passe-partout mais si je dois vous conseiller d’écouter un titre … après mûres réflexions, je crois que cela serait « Slow » la 6ème plage du EP « Bri Bagwell » c’est celui qui m’a fait vraiment le meilleur impact. C’est agréable dans l’ensemble même si je suis un peu revenu du Nashville sound actuel mais cela va, cela vient !!! C’est un éternel recommencement… attendre d’être surpris par une voix, par un style… redevenir « fan » oui, même à plus de 50, y a pas d’âge !

Vivement cet été et le rendez-vous…