kd1

 

Je me demandai ce que faisait une des artistes qui m’avait le plus passionnée dans les années 90 et après son virage word music du début 2000. Je veux bien sûr parler de KD LANG … Je mettais arrêté avec l’album « invincible Summer » mais je découvre et en repartant du présent un album trio avec Neko Case et Laura Veirs « Case / Lang / Viers » ; nous sommes dans une musique qui n’est pas de la Country music et ceci même si les Inrocks en parle ainsi « Les trois filles les plus attachantes de l’alt-country s’allient pour un album de grande classe. A elles trois, elles représentent la crème de l’americana au féminin, ce qu’on a pu entendre de plus excitant et de plus raffiné dans le courant country-folk indépendant des vingt dernières années. Neko Case, K.D. Lang et Laura Veirs ensemble, c’est déjà un cadeau, une affiche aussi prometteuse que risquée. »

 

kd2

 

Pour ma part, nous sommes plus dans du Rock-Pop aux accents intimistes et aux harmonies vocales soignées, tendres et chaleureuses sur tout le début de ce disque collaboration. Le premier titre à me faire dresser l’oreille est la plage 5 « Delirium » qui sans revenir aux bases de la Country Alternative à un petit impact sympathique mais me rappelle plus un bon rock-pop anglais de la fin des années 80.

« Green Of June » prend même des couleurs afro-ethniques et nous sommes résolument dans un son moderne. Les titres s’enchainent et l’on arrive au premier titre qui pour moi sonne Country-Pop « Best Kept Secret » puis nous retombons même vers des sonorités plus jazzy « 1000 miles Away » ou « Down I-5 » et l’on termine ce disque aux quatorze co-composition par l’une des meilleures chansons de ce trio improbable « Georgia Stars ». Ce titre me rappelle même un peu la période d’Emmylou Harris avec Buddy Miller et The SpyBoys.

kd3

En résumé et pour votre serviteur cet album est un OVNI et mérite d’y prêter tout de même attention mais uniquement pour des auditeurs aimant l’aventure !

Sinon en 2011 l’album « Sing It Loud » est un mixte « heureux » entre son parcours le plus actuel et son passé Country et Country-punk… des titres comme « Heaven », «  Sorrow Nervermore », « Sugar Buzz » mais surtout « Inglewood » à la pedal steel magnifique.

kd4kd5

Pour moi, les deux disques qui resteront à jamais comme deux purs joyaux sont « Shadowland » (1988) album de la maturité et « Angel With A Lariat » (1987) album des débuts et de la folie mais si j’ai un seul à prendre sur une île déserte je pense qu’il arriverait dans la short list.

 

 

 

*